Comment perdre des sous, sa journée et …

… l’estime de mon métier…

Hier, j’étais en grève.

Oh oui je sais les instits sont toujours en grève. Déjà qu’on a plein de vacances et notre mercredi. En plus Sun elle est à 75%, alors cool la semaine…

J’étais en grève , comme toutes les collègues de mon école (j’adore cette équipe !) parce qu’on nous annonce une fermeture de classe. Et oui je vis ça une nouvelle année !

Bon cette fois-ci je ne suis pas la victime qui perdra sa classe, mais ça reste un souci pour tous : une collègue bien intégrée qui devra tout recommencer ailleurs, une redistribution de nos niveaux de classe et surtout plus d’élèves dans chaque classe…

Donc voilà quand on a su qu’il y avait une annonce de grève, on s’est dit qu’on n’avait pas le choix.

Comment perdre des sous, sa journée et ... dans à l'école gr%C3%A8ve

Dessin de Jack

Seulement voilà l’appel à la grève par les syndicats n’a pas été massif. Non pas que certains estimeraient qu’il ne faut pas se battre, mais tout simplement ce sont des histoires de dates. Là soi-disant c’était plutôt pour le secondaire..

Du coup, nous avons été obligées de faire une heure de route pour aller dans la grande ville la plus proche manifester car rien n’était organisé vers chez nous.

Et bien sûr la neige tombée la nuit, le froid.

Route dégagée, pneus neige, nous arrivons banderole à la main.

60 personnes avaient fait comme nous. 60  personnes…

Pas un bruit, pas un mouvement excepté nos dents qui claquaient et nos sauts sur place pour nous réchauffer.

Après 1h30 de « standing » et une boisson chaude, retour.

Tellement crevée par ce froid et la route, j’ai dormi 2 heures l’après-midi.

Bref journée de M….

Et le moral congelé !

Je me demande vraiment ce qu’il faire dans ce pays pour qu’on prenne enfin en compte les besoins importants.

L’éducation et la santé devraient être toujours la priorité. Bon sang, quand est-ce qu’on va comprendre que ce n’est pas en entassant les gamins dans les classes qu’on va lutter contre cet illetrisme dont on nous rebat les oreilles. J’invite tout bureaucrate décidant des lois à venir passer une journée dans ma classe.

Je ne sais pas ce qu’il faut faire : je sais bien que manifestations dans les rues ou rassemblement ne servent à rien. J’ai bien vu l’an dernier…

On a fait des frais d’essence, perdu une journée de salaire et gagné en fatigue.

Je suis fatiguée, je suis triste.

Non je ne changerai pas de boulot chère Mimilady ;) car je veux encore mettre mon grain de sel et lutter justement mais je ne sais plus comment…

Si les non-enseignants, vous avez vo sidées, tout est bon à prendre…

 


18 commentaires

  1. oth67 dit :

    Sans les non-enseignants, rien de pourra bouger !
    J’ai appris l’existence de cette grève à la radio, une journée avant !
    Pas logique pour un PE !
    Pour les média une grève qui conserve les enseignants avec seulement la moitié des départements concernés … hum, hum !
    Si les parents ne bougent pas, rien ne bougera !
    Nous pourrons toujours faire notre métier MAIS les élèves en difficultés couleront très (trop) vite !

    • sun4 dit :

      Le problème c’est comment motiver les parents ? j’ai bien vu l’an dernier, c’était bien fait pour nous si on fermait parce qu’il y avait certaines demandes des parents que mes collègues ne voulaient pas faire aboutir (un voyage scolaire…). Cette année ils savaient qu’on était en grève pour la fermeture hier. pas un n’est venu demander s’il pouvait faire quelque chose.

  2. Cathnounourse dit :

    Les parents étant devenus des « consommateurs » de l’Education Nationale doivent réagir à la mise à mort de l’Education pour tous telle que je l’ai connue!

  3. Mimilady dit :

    Moi je reste persuadée que trop de grève tue la grève… C’est comme lorsqu’on ne fait que crier sur ses enfants, on n’obtient rien parce que ça devient une habitude, un mode de fonctionnement. Il faudrait trouver un autre moyen de mobiliser, une opération coup de poing qui fasse remuer les masses : c’est à dire toutes les personnes concernées (enseignants comme parents)!
    Et non je ne vais pas m’immoler par le feu! ^^

    • sun4 dit :

      Ah mais je suis bien d’accord. je râler à chaque fois contre cette solution et je rêve que l’on fasse un grand truc tous ensemble. mais quoi ? Moi je ferai bien un sitting dans le bureau de l’inspecteur (au chaud qoi !!) qui m’aime me suive !

  4. oth67 dit :

    - « Consommateurs » de l’éducation nationale ! Le terme est parfait Cathnounourse.

    - D’accord avec Mimilady « trop de grève tue la grève ». Pour une grève « coup de poing » si les parents ne sont pas avec nous, cela ne donnera rien sauf : hein, quoi, les profs sont encore en grève !

  5. Soma dit :

    J’avoue que je n’ai pas d’idées.
    En effet, la santé & l’éducation devraient être la priorité…

  6. karinou dit :

    je ne me prononcerai pas sur ce point de vue…. car je suis un peu d’avis du com sur « trop de grève tue la grève » ! en revanche je te tague pour demain sur mon blog !!! hihihi oh la vilaine !!!

  7. Bloody Lucy dit :

    Je ne suis pas enseignante, je ne suis pas non plus une maman mais assistante d’éducation dans un lycée et j’ai 25 ans. Je suis peut-être un peu plus proche des élèves que les profs parce qu’en plus de mon travail de jour, j’ai aussi un internat de nuit à gérer. J’entends souvent de la part des élèves : « Pourquoi il y a grève tel ou tel jour ? » La question est donc ici, les non-enseignants manquent d’informations. Ce n’est pas le JT de TF1 qui va les informer dignement, ça nous le savons tous. Je pense qu’il faudrait commencer par instaurer une forme de sensibilisation aux parents en parallèle des grèves et manifestations, distribuer des tracts aux entrées des établissements scolaires n’est pas utile selon moi car on les jette vite à la poubelle. Les choses qui se passent, quand on n’est pas dans l’Education Nationale, on ne les comprend pas, il faut nous les expliquer avec des mots, des termes, des exemples qui nous parlent (je dis « nous » mais je ne parle pas pour moi, bien qu’ayant un pied dedans, j’ai parfois du mal à tout comprendre aussi).

    La France est habituée à être « toujours » en grève, on a droit à des « Encore ! » et nous sommes moqués par le reste du monde et surtout par nous-mêmes. Je ne dis pas qu’on doit arrêter de lutter pour nos droits mais je pense qu’il faut le faire différemment. Là, je n’ai pas de solutions parce que j’ai tendance à être blasée par tant de choses de notre système…

    Enfin bon, c’est mon point de vue :)

    • sun4 dit :

      Bonjour Bloody Lucy ! :) Je suis bien d’accord avec toi. je suis partante pour toute autre solution. c’est bien le sujet de mon billet. Marre des grèves qui ne servent à rien. mais que faire ? moi je veux bien aller bloquer les inspecteurs dans leurs bureaux, par exemple.
      Le problème c’est qu’on est un peu limités nous les enseignants on n’a pas trop le droit de faire une réunion pour informer les parents. C’est bien injuste et délicat…

  8. cétoile dit :

    Futur ex enseignante sans doute, j’ai fait grève à chaque fois qu’il s’agissait de fermetures dans le spécialisé et/ou de fermetures de postes tout court car persuadée par expérience, que moins une classe est chargée, meilleur est mon boulot, et mon envie d’y aller et de bosser sans compter aussi!
    Ceci dit je suis plus pour une occupation des locaux avec parents et enfants, « investir » les lieux plutôt que de s’en « absenter »…et ne pas perdre le peu qu’on gagne alors que ce n’est pas pour rester tranquille à la maison…bref, ça m’énerve, c’est tellement évident quand on est dedans qu’il faut le moins d’élèves possible par classe…et c’est tout l’inverse qui est fait!!!!

    • sun4 dit :

      Je vais voir avec mes collègues si on ne peut pas faire quelque chose DEDANS comem tu dis ;) merci
      Et je suis toujours triste quand je lis que des enseignants veulent tout arrêter :( (

  9. vallisa dit :

    Depuis combien d’années les problèmes de l’école se sont-ils aggravés ?
    Qui commande les fermetures de classes ? Le ministre de l’éducation nationale ? Le gouvernement ? Est-ce qu’un gouvernement a été pire qu’un autre ?
    Si oui, déjà, on à l’arme des bulletins de vote.
    Il faudrait faire comme les routiers bloquer la France ! Mais si les parents ne sont pas concernés pour leurs enfants, ils ne bougeront pas, ils ont d’autres préoccupations, à la maîtresse de se débrouiller…
    C’est toujours la même chose : les enfants qui « apprennent » bien : ils n’ont aucun soucis.
    Ceux qui ont des difficultés mais dont les parents sont « riches » trouvent une école privée ou les effectifs par classe sont moins élevés.
    et les enfants en difficulté dont les parents n’ont pas d’autres solutions : leur scolarité est fichu ils sont malheureux et leur avenir compromis.
    C’est grave. Nous, on a eu la chance de trouver cette petite école de 10 élèves ou les enfants s’épanouissent, c’est le jour et la nuit avec l’année dernière, surtout pour Nathan qui peu à peu reprend confiance en lui.
    Voilà, quel est le dernier ministre de l’éducation qui a le mieux fait son boulot ?

    • sun4 dit :

      Je suis instit depuis 15 ans. ça se dégrade énormément depuis 6-7 ans, chaque année étant pire que la précédente. Je suppose que le gouvernementa tribuant un budget à l’Education Nationale, à elle ensuite de voir comment se dépatouiller d’une somme pas assez importante. Ils décident qu’il fermeront X postes. ils fermeront X postes !
      Hier on a appris que pour 2 enfants de clis qui devraient partir en section spéciale au collège, il n’ya qu’une place ! on a demandé à leur instit de décider qui part !! Elle a refusé bien sur ! Quel horreur ce choix ! Ce qui fait qu’il y aura une place de moins pour un nouvel enfant en clis (limitée à 12 élèves).
      Oui savourez la chance de vos enfants. C’est ce que je me dis : malheureusement je me concentre pour que MES enfants s’en sortent bien. Mais évidemment j’aimerai tellement que des élèves avec des difficlutés et si attachants trouvent de quoi s’épanouir.

Répondre

auparadisdespetits |
Classe diabolique et magique |
Maternelle Léon Schwartzenb... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Album photos de nos matous
| Grandir ensemble
| jaloux