Accueillir les sentiments des enfants

Souvenez-vous à Noël  j’ai reçu un super bouquin « Parler pour que les enfants écoutent, écouter pour que les enfants parlent ».

J’avais vraiment besoin de trouver des pistes pour dialoguer avec PetitTonnerre mais aussi tant qu’à faire avec PetitEclair, mon petit bonhomme très sensible.

J’ai très envie d evous parler par petits bouts de ce livre qui devrait, je pense, être par tous parent mais aussi par tout enseignant.

Le premier chapitre a tout de suite été une révélation pour moi.

Il s’agit d’accueilir les sentiments des enfants. Je vous fais un petit résumé :

En règle générale, quand un enfant vient nous raconter quelque chose qui met ses émotions à l’épreuve, nous avons plusieurs modes de réponse :

- soit on nie : mais non tu exagères

-soit on philosophe : tu sais c’est la vie

-soit on conseille : tu devrais, tu aurais dû

- soit on l’accable de questions : mais pourquoi, comment ?

- soit on défend les autres : je comprends ton ami…

- soit on prend pitié : mon pauvre !

- soit on psychanalyse : tu as réagi comme ça parce que…

Le problème est que finalement toutes ces réactions ne satisfont pas nos enfants généralement. Rappelez-vous, :

- soit ils se fâchent face à notre philosophie, nos conseils, notre psychanalyse de comptoir comme quoi on ne les comprend pas

- soit ils dépriment si on les accablent ou prend la défense de l’autre ou même si on prend pitié d’eux.

 Accueillir les sentiments des enfants dans les papooses cartoon%20emotions

Voici donc ce que proposent les auteurs du livre (Adèle faber et Elaine Mazlish) :

- Ecouter avec attention : pas en ayant un oeil sur la télé, votre bouquin ou le blog des copines ;)

- Accueillir les sentiments avec des « oh », « hum » pour l’inciter à continuer sans interférer

- Puis nommer les sentiments « ça rend malheureux, en colère, heureux de » « ça déçoit quand « 

- Enfin faire appel à l’imaginaire « ce serait génial si tu pouvais, si tu avais le pouvoir de, s’il existait… »

 

Alors qu’est-ce que ça donne ?

Quelques exemples :

* PetitTonnerre revient quasiment tous les soirs avec des histoires à raconter, sur l’école, généralment les bêtises des autres, de manière à diminuer les siennes…

Avant, je commentais, donnait mon avis sur les comportements de ces enfants ou disais que ce n’était pas si grave que ça. Ou pire je lui rappelais une bêtise à lui. Généralement PetitTonnerre surenchérissait que « quand même c’était grave, bête, etc » Discussions assez animées

Depuis quelques semaines, j’écoute puis je nomme « tu as trouvé ça bête de la part de X de… » « ça t’a vexé quand… ». Du coup, il dit Oui et souvent on parle d’autre chose.

* PetitEclair, lui revient fréquemment blessé, vexé par quelque chose.

Avant je lui disais que ce n’était pas si grave que ça ou je prenais pitié « Mon pauvre Chéri ». D’où re-vexation ou larmes encore plus fortes.

Depuis quelques semaines, je nomme son sentiment « ça rend triste que ton copain te dise cela, tu as pensé qu’il ne t’aime plus ». « ça vexe de râter un but , on pense qu’on est moins fort ».

Bon j’ai un peu de mal à faire appel à l’imaginaire, ayant peu d’imagination… mais une ou deux fois j’ai réusssi et ça l’a fait sourire.

A l’école, dans la cour de récréation, je suis assaillie sans cesse de récriminations :  »X a fait ceci », « Y m’a dit cela » « Il m’a pris ça « .

Avant, je m’en mêlais : « Appelle-le « , « Réponds-lui ceci », « ah ce n’est pas gentil en effet », « oh c’est vrai mon pauvre » et puis aussi : « Bon stop ça fait 5 fois que tu viens te plaindre !!  » ;)

Depuis la rentrée, j’essaie (oui « j’essaie » car parfois le naturel revient au galop en fin de journée…) de ne dire que « Oh « , « hum »  « ça rend triste de se disputer » et souvent l’enfant repart très satisfait que je l’ai pris en considération et ce que c’est reposant !!!!

 

Alors bon vous avez dû sentir mon enthousiasme.

Après tout n’est pas parfait.

Pour le moment, ce n’est pas encore un automatisme donc je suis souvent encore maladroite et je me dis après coup je n’ai pas opéré comme il faut. parfois aussi je suis fatiguée, irritée et j’explose un peu plus qu’il ne faudrait, mais franchement à chaque fois que j’ai pû le mettre en pratique comme il faut, j’ai éprouvé beaucoup de soulagement et de sérénité dans ces échanges.

Les enfants ont essentiellement besoin qu’on les prennent en compte, qu’on exprime qu’on a compris leur souci. ils n’attendent pas forcément qu’on leur dise la solution.

 

Que pensez-vous de tout cela, vous avez envie d’essayer ou ça vous parait bizarre ?

Si ce premier chapitre vous a plu je vous raconterai petit à petit les autres chapitres, ça vous tente?

 


10 commentaires

  1. Mimilady dit :

    Vraiment très intéressant, il faut que je me penche sur le problème!
    Je me disais aussi que c’était un peu pareil avec les adultes!

    • sun4 dit :

      Tout à fait ! Je me surprends à utiliser ce procédé depuis quelques temps quand des adultes se confient à moi et je pense que c’est agréable pour eux.
      Quand à toi, avec 3 Minis, et 3 personnalités différentes, ce bouquin ne peut être que très utile (non non je ne touche pas de royalties dessus ;) )

  2. vallisa dit :

    Oui, très intéressant : On essaie toujours de faire pour le mieux. Titi est très sensible et se fait une montagne de rien du tout, ce n’est pas facile de le raisonner, de lui faire comprendre…
    Il faut beaucoup de patience, d’explications…
    On attend le 2ème chapitre avec impatience…

    • sun4 dit :

      Je vais m’y atteler. Là effectivement c’était la façon d’écouter. tu verras dans les autres chapitres il y aura différents modes de réponses et de dialogues selon les soucis

  3. karinou dit :

    ton livre à l’air tip top…. effectivement on ne se met jamais assez dans la peau et l’imaginaire d el’enfant

    • sun4 dit :

      On est des adultes, on ne fonctionne plus comme eux (enfin en général…;). J’admire ces 2 femmes qui ont su réfléchir et comprendre. C’est vrai que je vois mes enfants différemment depuis quelques temps.

  4. Soma dit :

    Très intéressant également, ça m’intéresse…

  5. Cetoile dit :

    Très pertinent! Ce bouquin me tente! Raconte nous la suite :)

    • sun4 dit :

      Je m’y mets, je m’y mets ! un peu débordée mais ça me plait de vous le raconter : ça me permet de « réviser » les attitudes à avoir.

Répondre

auparadisdespetits |
Classe diabolique et magique |
Maternelle Léon Schwartzenb... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Album photos de nos matous
| Grandir ensemble
| jaloux